Les outils digitaux indispensables à la recherche de stage et d’emploi

  Ô qu’elle est lointaine cette époque où l’épistolaire et les démarches physiques rythmaient les processus de recherche de stage et d’emploi. Aujourd’hui et pour le plus grand plaisir des tire-au-flanc, nous avons à notre disposition un grand nombre d’outils et de plateformes digitales pour nous simplifier la vie. On remercie les Internets.

“La simplicité est le principe de l’art.”
Bruce Lee


Le CV (ou Curriculum Vitae pour ceux qui ont le temps)

  Commençons par le commencement : pas de CV, pas de stage comme on dit. Oubliez vos torchons Words bons à être jetés à la corbeille au premier regard hagard et empli de dégoût de vos recruteurs potentiels. Ce que nous cherchons ici se résume en 3 mots: simplicité, lisibilité et originalité. Pas besoin, donc, d’avoir un doctorat en arts graphiques et de passer une éternité sur Illustrator, InDesign ou Photoshop pour créer un CV reflétant votre parcours et votre unicité de petits flocons de neiges.

  • Creddle : un des sites les plus simples d’utilisation que j’ai pu trouver. Il vous suffit de rentrer les informations de votre CV: formation, expériences, coordonnées etc. puis de choisir un thème prédéfini, et le site vous générera automatiquement un CV graphique simple et sympathique. Vous pourrez ensuite le customiser et l’exporter en PDF en un clic. Et en bonus vous pouvez même importer vos informations LinkedIn:  pour remplir automatiquement les champs demandés. Il vous suffit d’exporter votre profil LinkedIn en format PDF et de l’importer sur la plateforme. C’est beau non ? Bon, le nombre d’utilisations est limité mais vous pouvez en débloquer sans payer en parrainant des amis. Il existe bien entendu d’autres outils de ce genre mais la plupart sont payants.
  • Certaines grandes entreprises (en particulier aux USA) peuvent avoir un système automatique de scan des CV afin de les trier et gagner du temps. Sur labor.ny.gov vous aurez une liste des mots clefs les plus recherchés par les entreprises en fonction du type d’emploi (uniquement anglophone).
  • Pour ceux voulant un CV original et graphique sans avoir à le faire de A à Z, il existe un grand nombre de sites proposant des templates gratuits, le seul prérequis pour la plupart étant d’avoir Photoshop, Illustrator ou InDesign pour pouvoir les modifier. Voilà une sélection rapide:
Site Remarques
Behance Beaucoup de templates gratuits
Psdfreebies Il vous faudra partager, suivre ou liker la page du site pour pouvoir télécharger
Templates additionnels pour Microsoft Office Pour ceux qui n'ont que ces logiciels
Hloom Compatibles Word

Je cherche où maintenant ?

Recherche de stage ou d'emploi

  Avoir un CV c’est bien, maintenant il faut savoir où s’en servir. Il existe un nombre incalculable de plateforme de recherche d’emplois. Qu’elles soient payantes ou gratuites, spécialisées ou généralistes, il est très facile de s’égarer et de perdre un temps considérable en papillonnage inutile. On va essayer d’optimiser tout ça en sélectionnant les plateformes les plus simples et pratiques en les définissant par thèmes et objectifs.

  •  LinkedIn : Ok sur ce coup-là je ne suis pas original mais avoir un profil LinkedIn bien construit est un élément indispensable aujourd’hui. Pourquoi ? Premièrement, quelle que soit la plateforme ou l’entreprise chez qui vous candidaterez, ils finiront toujours par venir y jeter un œil. Deuxièmement, de plus en plus d’entreprises publient des offres sur ce réseau et l’avantage c’est qu’il est parfois possible d’y répondre d’un simple clic sans avoir à envoyer de lettre de motivation: votre profil leur est envoyé directement en réponse à l’offre. Rien de mieux pour les fainéants de la plume.
    Et dernièrement, beaucoup d’autres plateformes de recrutements présentent un système de connexion grâce à LinkedIn vous permettant d’importer vos données et de ne pas renseigner à nouveau tout votre CV.
  • Indeed : bien sûr, qui est un agrégateur d’offres d’emploi et est donc très exhaustif dans ce qu’il propose. Si vous avez une idée précise de ce que vous voulez faire je vous conseille de vous orienter vers des sites plus spécialisés afin d’optimiser vos recherches.
  • Angelist : pour ceux qui cherchent un job en startup. Ce site fonctionne comme une sorte de Tinder de la recherche d’emplois et d’employés. Vous pouvez en effet, en un clic, spécifier votre intérêt pour une entreprise ou un poste particulier, celle-ci recevra une notification et un lien vers votre profil. Inversement, les entreprises peuvent également parcourir les profils et signifier leur attrait. S’il y a « match », vous serez alors mis en relation. Le site présente des offres dans le monde entier donc vous avez le choix. Attention cependant, il y a un grand nombre d’offres de stages non payées donc ouvrez l’œil (et le bon).
  • L’agence française du jeu vidéo : très orienté digital et jeu vidéo en France, ce site vous permettra de trouver de belles opportunités dans ce milieu.
  • Welcome to the Jungle, Show Must Go Gn et Born to be Wild : sont trois sites du groupe Jukebox qui recensent un grand nombre d’offres par thèmes selon chaque plateforme : respectivement Digital, Mode/Luxe/Beauté et Conseil/Audit/Finance. La majorité des offres sont en France mais il est possible d’en trouver quelques unes à l’étranger.
  • Glassdoor : grande base de données d’offres de stage. Le plus étant la présence de descriptifs, de notes sur l’entreprise et les jobs proposés rédigés par les gens qui y ont travaillé.
  • Web.500miles : vous permet de trouver des entreprises qui vous correspondent à 500 miles autour de vous et fournit des détails sur l’activité de celles-ci. En majorité des grandes entreprises tech.
  • Remoteok : pour trouver un job à l’étranger.
  • Jobkit et advice.jobs2careers.com :  sont deux annuaires de sites d’offres d’emplois très bien faits, classés par thèmes et types de jobs (et oui il y a une partie « internship »).

  Cette liste est loin d’être complète mais pourra, je l’espère, vous ouvrir de nouveaux horizons dans votre processus de recherche de stage ou d’emploi.


Quelques outils supplémentaires

digital-tool-box

  Faisons le point. Vous savez quels outils utiliser pour faire un CV mais savez-vous vraiment ce que vous devez mettre dedans ? Même chose pour vos lettres de motivation et les entretiens que je vous souhaite de décrocher. Et puis, ne l’oublions pas, mais un stage ou un job n’est pas une fin en soi, ce n’est qu’une étape du développement professionnel et personnel. Je vais donc vous présenter d’autres outils, sites et autres pour vous aider et vous accompagner dans tout les processus qui définiront votre avenir dans le monde du travail.

  • Premièrement, bien gérer votre profil et votre visibilité en tant qu’internaute est une obligation. Tout vos employeurs potentiels feront au minimum une recherche de votre nom sur Google. Pensez donc à bien surveiller votre confidentialité sur Internet : pour plus d’informations et techniques à ce sujet nous avons déjà écrit un article (juste ici).
  • Gojobhero vous aidera à bien gérer vos recherches d’emplois, stages et autre en vous proposant un outil de suivi de vos candidatures. Si vous avez tendance à oublier chez qui vous avez postulé, cette plateforme pourra peut être vous aider.
  • Pour ceux qui ne se sentent pas assez compétents pour pourvoir à la position idéale, rien n’est perdu. Sur Noexcuselist vous trouverez un annuaire de formations et d’accréditations gratuites en ligne.  Cela vous permettra de booster votre CV ou comme disait mémé, de mettre du beurre dans les épinards.
  • Sur Careerstack vous trouverez de nombreux articles, outils et conseils pour vous guider dans vos recherches d’emplois et votre parcours professionnel.
  • Si vous n’avez pas de diplômes ou que vous souhaitez mettre à profit des compétences personnelles vous trouverez ce qu’il vous faut sur work-opportunities-without-a-diploma.zeef.com/robin.good. Vous pourrez enfin gagner de l’argent « facilement » sur Internet (non ceci n’est pas un spam). Consultez également notre article sur comment mettre à profit son temps libre pour améliorer ses compétences digitales.
  • On n’oublie pas l’objectif principal de notre existence, le bonheur et le bien-être (évidemment). Sur 50waystogetajob vous apprendrez les ficelles d’une vie professionnelle heureuse et réussie.
  • Sur Hustlemodeon vous trouverez un bon paquet d’outils pour booster votre productivité au travail. De la bonne came.
  • Si vous avez à faire des études de marché, écrire un mémoire ou simplement vous informer sur un marché précis, la San Francisco Public Library vous fournit une liste d’articles et de bases de données par thèmes et critères de recherche.
  • Et enfin si vous avez des problèmes de concentration au travail, brain.fm vous propose de la musique adapté pour ne pas divaguer et rester efficace.

  Il existe encore une quantité innombrable d’outils très utiles dans les abîmes du Net mais j’espère vous avoir été utile en vous faisant découvrir ceux-là.  Et si par chance vous trouvez le stage de vos rêves grâce à cet article n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous.

Thomas Smail

J'adore les lolcats.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *