E-marketing : le référencement internet, de quoi s’agit-il ?

Créer un site c’est bien, le faire connaitre c’est mieux. Ainsi, afin d’accroitre leur visibilité sur la toile, les entreprises (ou même certains blogueurs) ont recours à ce que l’on appelle : « le référencement ».  Mais de quoi s’agit-il précisément ?

Commençons par le commencement :

Le référencement  (ou SEM : Search Engine Marketing) est, pour faire simple, le fait d’être plus ou moins visible sur les différents moteurs de recherche du type Google, Yahoo, Bing… et le fait d’adopter un positionnement judicieux, à l’aide de mots-clés, afin que la visibilité sur ces moteurs soit pertinente. Ceci permet d’augmenter le trafic sur un site web ou un blog et d’améliorer la notoriété par exemple.

Maintenant, passons au jargon des web-marketeurs :

Le SEM (le référencement), se compose du SEO (Search Engine Optimisation) et du SEA (Search Engine Advertising). Tentons de savoir ce que cachent ces affreux sigles américains qui ne nous parlent absolument pas !

référencement-web-whats-that-1024x682

Le SEO ou référencement naturel

Le référencement naturel est une notion fréquemment utilisée mais bien souvent mal-connue et obscure.

Lorsque vous tapez une recherche dans un site comme Google, plusieurs résultats vont apparaitre dans un ordre précis. Cet ordre, est déterminé par Google selon la pertinence des résultats et cela de la manière la plus naturelle possible : selon les mots-clés, le contenu, la structure du site référencé… Et bien c’est ça le SEO !

Ce référencement est bien entendu gratuit, et s’il se veut le plus naturel possible, c’est parce que les critères de référencement restent tenus secrets par Google.

Néanmoins, avec l’expérience, les web-marketeurs ont pu en savoir plus, et ont pu distinguer deux parties afin d’être référencé au mieux : le référencement interne et le référencement externe.

Le référencement interne regroupe des modifications à la fois de contenu (mots-clés, textes…) et à la fois de structure (balises, codage…) du site afin qu’il soit plus « lisible » par les moteurs de recherche et donc qu’il apparaisse dans les premiers résultats. Ces modifications permettront de montrer le site comme pertinent avec les différentes recherches qui pourraient le caractériser. Exemple : si je cherche une agence immobilière sur Google, les premiers résultats seront les plus pertinents car les sites auront réussi à se mettre en avant grâce à ces modifications. C’est une partie facile à mettre en place mais complexe à comprendre puisqu’elle est assez technique.

Le référencement externe consiste à accroitre la présence de son site sur d’autres sites grâce à la création de liens.

seo1-620x400

Les web-marketeurs, par l’expérience également, ont réussi à comprendre et à nous rapprocher des critères de référencement, même s’ils sont tenus secret : le test PAID (Pertinence, Autorité, Influence et Diversité) par exemple est un outil qui permet aux entreprises de savoir comment modifier leur site afin qu’il soit référencé au mieux.

Enfin, il faut garder en tête qu’en termes de référencement, rien n’est jamais vraiment acquis ou garanti. Il faut donc effectuer une veille en continue, mener des actions correctives… En effet, si l’on peut se trouver un jour dans les premiers résultats d’une recherche, on peut très rapidement se retrouver en page 5, si l’on ne met pas à jour ses mots-clés, son contenu, sa structure…

SEA

SEA : Le référencement payant avec achat de mots-clés

Il est plus simple à mettre en place, mais il est payant. Sur Google par exemple, le programme AdWords permet d’apparaître en haut de page sur fond jaune ou dans la petite colonne de droite, avec la mention “liens commerciaux”.

Pour finir, dans ce jargon de web-marketeur, parlons aussi du SMO (Social Media Optimization), qui est un type de référencement bien particulier car il  s’appuie sur les blogs et réseaux sociaux.

ViralContent

 

SMO : Utilisation des médias sociaux

Une des parties les plus connues et simples qui permettent d’accroitre la visibilité sur internet est, comme vous le savez, la présence sur les réseaux sociaux, par la rédaction de contenu, des mises à jour quotidiennes… Cette utilisation des médias sociaux pour faire connaitre son site web permet aussi d’être mieux référencé auprès de Google : c’ est ce que l’on appelle le référencement social qui se met en place par deux sortes de techniques d’optimisation : soit on décide de mettre en place des actions directement sur le site web (en ajoutant des fonctionnalités sociales du type bouton de partage ou fils RSS), ou bien on décide d’émettre des actions à l’extérieur du site (promotion du site via les réseaux sociaux ou blogs).

image2014-6-26-142628

 

 

Conclusion

Le référencement sur les moteurs de recherche, permet aux entreprises ou blogueurs de faire connaitre leur site. Pour y arriver au mieux, ils peuvent mettre en place une stratégie SEO, qui a pour but de placer le site dans les premiers résultats de recherche en modifiant le contenu, le balisage, les mots-clés, la structure du site et autres aspects plus techniques. Une autre stratégie est la SEA, qui est plus simple mais payante, puisqu’elle permet d’acheter des mots-clés et des emplacements sur les moteurs de recherche. Enfin la stratégie SMO est la rédaction de contenu et la présence des entreprises sur les réseaux sociaux, afin de faire parler de leur site web.

Finalement, si vous souhaitez bien référencer votre site à vous d’utiliser ces trois outils de manière intelligente et pertinente ! Il faut effectuer un juste dosage entre ces 3 façons de référencer selon l’audience que vous ciblez, le type de contenu que vous souhaitez mettre en avant, etc … Car une bonne campagne de référencement doit toujours être précédé d’une analyse marketing de votre site (cible, positionnement, mots clés choisis, …)

Pour terminer, un dernier conseil: si vous voulez que votre site/blog soit bien référencé, n’oubliez pas de produire un contenu suffisamment important, pertinent et en relation avec vos mots clés définis. Car en référencement, le contenu est roi !

Kathleen Desveaud

Cannoise, étudiante à ToulouseBS, membre d'Hotsoft et de TBCook. Possédant une expérience en tant que stagiaire consultante en marketing digital chez WSI, j'éprouve un intérêt certain pour le webmarketing, l'innovation et le conseil aux entreprises. Entrepreneuse dans l'âme je suis dynamique, créative et débrouillarde!

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *