Portraits d’anciens: Martin Broguière

Nous rencontrons aujourd’hui Martin Broguière, ancien responsable de ToileDeFond.

 

Que fais-tu aujourd’hui ?

  Je viens tout juste de rentrer en France, après 8 mois passés de l’autre côté de la planète. J’ai travaillé pour Green Tomato Media, une start-up francophone implantée en Thaïlande, en tant que Consultant SEO. À mi-chemin avec un job de Digital Project Manager, j’avais comme mission de créer, animer, mettre à jour et optimiser un grand écosystème de sites Internet. Du brief aux rédacteurs à la gestion des campagnes d’affiliation, en passant par le suivi et l’optimisation des taux de clics sortant du site, mon job était d’être présent à toutes les étapes de la chaîne de valeur. C’était une expérience extrêmement formatrice qui m’a permis de me spécialiser vraiment dans le digital après un parcours très généraliste.

  La prochaine étape est de continuer dans l’univers du conseil en stratégie marketing digitale, que ce soit pour des grands groupes ou des start-ups.

Retrouvez le sur son site martin.broguière.fr

 

Quel a été ton parcours ?

  Avant toute chose, il faut savoir que je suis un éternel curieux : ce trait de caractère m’a guidé pendant longtemps dans mes choix d’études ! Je n’ai pu me résoudre à me spécialiser sur un seul et même segment, de peur de me couper d’autres portes intéressantes. Je suis passé par une spécialisation en Entrepreneuriat & Stratégie de Croissance en M1, afin de suivre des cours très variés tout en me gardant du temps pour travailler de (très) longues heures sur des projets étudiants qui me passionnaient en parallèle.

  Mon année de césure a été marquée par une expérience inoubliable au service Marketing B2B de Samsung Electronics France. J’y ai découvert une ambiance de travail très stimulante, des projets très variés et j’ai appris énormément de choses : campagnes marketing, plans médias, conseil en stratégie sur les réseaux sociaux, gestion du site Internet Samsung, production de contenus textes et multimédias, logistique, … le genre de stage un peu « touche à tout » extrêmement riche, qui te donne d’excellentes clés pour lancer ta vie professionnelle.

  J’ai ensuite suivi l’OP e-Marketing, e-Business & e-Commerce pour acquérir cette casquette « technique » qui me manquait tant. En effet, les profils de commerciaux avec de bonnes notions d’informatique ou d’ingénierie sont très recherchés sur le marché de l’emploi : c’est un élément de motivation supplémentaire ! Cette OP était parfaitement dans la lignée de ce que je voulais apprendre : du SEO un peu plus poussé, du marketing digital, du code et d’autres compétences utiles dans l’univers numérique.

 

Quelles ont été tes contributions à TDF ?

  J’ai intégré l’équipe ToiledeFond au tout début du projet, et je me suis retrouvé parachuté à sa tête au bout de 3 mois, suite au départ des 4A à l’origine de notre webmagazine préféré. De simple rédacteur spécialisé sur le jeu-vidéo, je suis donc très vite passé à la correction des articles et à l’optimisation du site, afin qu’il ait une cohérence et que ce soit agréable de se balader dessus.

  L’un de nos gros points cette année-là a été notre participation à la première édition de Futurapolis, le désormais célèbre forum high-tech organisé par Le Point. Hotsoft, par le biais de ToiledeFond, a été le point de contact privilégié entre Futurapolis et l’école afin de faire connaître l’événement auprès des étudiants.

 

Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

  Honnêtement ? Énormément de choses. Sur le plan professionnel, ToiledeFond a été un très gros argument que j’ai pu mettre dans la balance pour accéder à Samsung et GreenTomatoMedia, car les postes que je visais nécessitaient d’avoir une plume, ou a minima un intérêt pour la rédaction et l’univers du marketing digital.

  Sur le plan personnel, ToiledeFond m’a permis d’apprendre beaucoup de choses en travaillant avec des rédacteurs hyper calés sur certains domaines, et avec lesquels c’était toujours cool de se mettre des caisses de temps en temps.

 

Un petit conseil pour les futures générations TDFiennes ?

  Pendant 2 ans, je me suis heurté au problème de la régularité des posts d’articles : entre les listeux qui désertent, les vacances, les baisses de régime, les campagnes et leurs dommages collatéraux, il est très difficile de lisser le rythme de publication alors que c’est l’un des gros leviers de croissance d’un site comme celui-là. Je sais à quel point il faut lutter pour s’y tenir, mais ne serait-ce qu’un article par semaine, à heure fixe, serait vraiment génial.

  Pour le reste, ToiledeFond restera toujours étudiant et indépendant : se lancer dans de la vente de liens, de l’affiliation, ou des campagnes d’outreach pour faire décoller le site serait un moyen génial d’apprendre à petite échelle comment marche un site Web. Une sorte de bac à sable pour des étudiants qui veulent apprendre à gérer un site WordPress. Mais il ne faut pas oublier qu’on est là pour se faire plaisir avant tout, pas pour vendre du clic à d’autres sites !

Mot de la fin : ton expression ou citation favorite ?

Thomas Smail

J’adore les lolcats.

Venez voir mon blog perso, y’a pas de chatons mais il est bien: https://biblio-test.fr

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *