5 Outils pour commencer une veille sur internet en 3 étapes

  Internet est disruptif. Hier, de nombreux métiers étaient réservés à certaines personnes, avec des compétences particulières sur des outils bien distincts. Aujourd’hui, vous pouvez tout connaitre en Googlisant votre question. Ce concept simple vous ouvre pleins d’opportunités pour nourrir votre curiosité, vos passions et vos intérêts.

  Dans cet article, nous allons voir ensemble quels outils peuvent vous être utiles au quotidien pour connaître les dernières actualités qui vous intéressent, pour apprendre et découvrir toujours plus de choses.  C’est aussi une méthode pour commencer à devenir “influenceur” qui vous permettra d’améliorer votre réseau, en modifiant votre image et ce qui y est associé.

  Le processus est simple : l’objectif est de mettre sous vos yeux le maximum de sources, lire les articles, analyser rapidement la pertinence pour enfin le partager et le stocker.

  Au fil de ces lignes, je vous présenterai les outils que j’utilise au quotidien pour réaliser ma propre veille. Ce dossier est donc subjectif et convient à mes envies, il ne tient qu’à vous de personnaliser et de chercher de nouveaux outils qui pourront vous aider.

 

Etape 1 – Mettre du contenu sous ses yeux, en permanence

  Fini l’actualisation des fils Facebook, les attentes pour jouer à Candy Crush, la collecte de votre lait sur Farmville… Ici l’objectif est d’optimiser votre temps.

  Attention, il ne s’agit pas de devenir des bourreaux de travail.  La veille peut vous permettre d’approfondir vos connaissances sur votre domaine professionnel (et c’est sans conteste un plus), mais c’est bien quand les sujets sont relatifs à vos passions (musique, photographie, sport, “Lifestyle”…) que cela devient le plus intéressant (et le plus plaisant !). Heureusement, il existe des chanceux qui travaillent dans un domaine qui les passionne, et là c’est du 2 en 1 !

  Nous allons voir maintenant comment trouver vos sources et les organiser afin de faire remonter un contenu pertinent pour votre culture et/ou votre réseau.

 

Utiliser vos réseaux sociaux comme flux d’activité

  Vous perdez en moyenne 17 minutes par jour sur Facebook. Ce temps perdu à actualiser votre fil d’actualité ne sera jamais récupéré. Il est alors utile de rendre votre newsfeed plus pertinent ; quelques tips ci-dessous pour vous aider !

  1. Ayez le réflexe de “liker”, suivre les personnes / blogs / entreprises qui vous plaisent. Plus vous avez de sources, plus vous aurez de chances de nourrir votre fil d’actualités d’éléments pertinents. Beaucoup de journalistes sont également sur Facebook, n’hésitez pas à les chercher. Exemples personnels : Page WEF, Cédric Ingrant, Paris, Presse Citron.
  2. Nettoyer votre fil d’actualités. Facebook a créé un outil dédié pour vous aider à voir plus facilement ce que vous aimez (cf. image ci-dessous). Sélectionnez les blogs, les pages qui vous fournissent un contenu pertinent et mettez-les en avant. Par la même occasion, faîtes disparaître les posts qui ne vous intéressent pas (via le même outil en haut à droite du poste, cliquer sur la flèche -> Hide posts)

Newsfeed facebook

Ce premier conseil s’applique à Instagram (surtout pour votre veille loisir), à Snapchat (blogueurs, influenceurs), à Linkedin (en particulier pour le domaine professionnel) et enfin à Twitter (élément clé pour créer une veille pertinente).

 

Des applications pour trouver du contenu

  Nous allons désormais voir ensemble des exemples d’outils qui peuvent être utilisés pour trouver de bonnes sources, et donc pour récolter du contenu pertinent.

 

Feedly

Feedly est un agrégateur de flux RSS. Il permet de suivre plus facilement toutes les nouveautés de vos blogs préférés. Il ne vous reste plus qu’à y ajouter vos blogs / chroniques / sites internet favoris…

  Chaque nouvel article apparaîtra dans l’application qui fera un tri en fonction de vos préférences, mais aussi en fonction de la popularité des billets. C’est un bon outil pour ne rien louper et découvrir de nouveaux articles.

L’objectif : trouver des articles uniques et dénicher de vrais perles sur des sujets qui vous passionnent.

Le gros plus de Feedly : son design, sa simplicité, son efficacité. Le widget Android notamment est très agréable et la navigation permet rapidement d’avoir un article épuré et des usages très pratiques.

  Quelques sources possibles : fubiz.net, the Verge, Fred Lavazza, Mashkulture, Soft power…

 

News Republic

News Republic est un agrégateur des meilleurs sites web d’informations. En fonction de la popularité des billets, l’application fait une sélection sur différentes thématiques. L’ergonomie est bonne, et vous pouvez visualiser de manière schématique la réaction des utilisateurs (étonné, content, indigné…).

L’objectif : être informé de toute l’actualité rapidement, avec des sources variées.

Le gros plus de News Republic : beaucoup de sources réunies en un espace. Cela permet de voir ce qui “buzze” sur internet, de connaître les tendances journalistiques tout en restant objectif (plusieurs journaux) et en pouvant comparer les billets. Ce sont généralement des articles qui seront en outre appréciés d’un grand nombre de personnes de votre réseau.

Type outils de recherche de données

Il existe d’autres solutions selon vos centres d’intérêt

  En plus des 2 que l’ont vient de voir, vous pouvez ajouter d’autres petits outils pour mettre encore et toujours plus d’informations sous vos yeux.

  Cela peut passer par des extensions Chrome comme Muzli, qui change votre page d’accueil avec des suggestions d’articles. Vous pouvez regarder Newsmap, une belle présentation de ce qu’il se passe dans le monde.

  Vous pouvez également utiliser Twitter bien évidemment, outil idéal pour trouver des sources inédites et d’autres veilleurs. Méfiez-vous juste du nombre de tweets qui est très important et peut vous noyer sous l’information.

  D’autres plateformes  permettent à certains auteurs occasionnels de faire part de leurs connaissances simplement. Deux exemples : Les articles sur LinkedIn (LinkedIn Pulse) de plus en plus fréquents et pertinents dans leur format, et Medium, le lieu rêvé pour tout ceux qui veulent s’exprimer sur un sujet, une expérience.

  Enfin n’oubliez pas Google Actualités, outil parfait pour rechercher des mots clés, des sujets particuliers. Vous pouvez même ajouter le flux RSS dans votre Feedly si vous voulez suivre les évolutions au quotidien. A noter que cette fonction n’est disponible que sur dans la version payant de Feedly.

  La vraie difficulté est de trouver de bonnes sources. Pour cela, soyez curieux, n’hésitez pas quand vous avez aimé un article à suivre son auteur sur Twitter ou Facebook, à faire des recherches complémentaires pour ajouter de nouveaux blogs…

  Vous êtes maintenant en mesure d’avoir facilement de nombreuses sources à disposition ; nous allons voir comment lire et analyser ses articles.

 

Etape 2 – Lire pour construire sa culture

  Attention : avant d’apprendre à savoir comment sauvegarder votre article, il est crucial de comprendre qu’avec internet, tout le monde devient expert de tout et n’importe quoi. A chaque article que vous pouvez lire, n’oubliez pas de regarder qui est l’auteur, quel est son parcours. Vous pourrez ainsi juger de la subjectivité des propos, mieux saisir pourquoi la problématique a été abordée sous telle angle. Et parfois même, trouver une source fiable et passionnante, dont vous pourrez vous servir à l’avenir.

  Après ce petit rappel, voyons quels outils permettent de sauvegarder facilement le contenu récupéré via les sources que vous avez sélectionnées. Sauvegarder le contenu permet d’être encore plus efficace, en pouvant le lire en Offline, très pratique pour le métro notamment. C’est aussi l’occasion de créer votre bibliothèque d’articles : si vous vous rappelez avoir lu un article, vous pourrez en retrouver rapidement le lien si vous l’avez sauvegardé avec des mots clés.

POcket

Pocket

Le principe de Pocket est simple, dès que vous avez un article qui vous plait mais que vous n’avez pas le temps de le lire, vous le mettez dans votre poche en un clic (extension chrome – application sur mobile). Il sera alors sauvegardé et disponible hors ligne sur tous vos supports.

L’objectif : créer une bibliothèque d’articles, lire vos articles hors ligne et partout.

Le gros plus de Pocket : un design épuré (le texte et images intégrés, pas la structure du site), synchronisation automatique pour lire vos articles dans le métro. L’application est notamment disponible sur de nombreuses plateformes pour une utilisation facilitée.

 

IFTTT

IFTTT quant à lui, est le couteau suisse du web. Le principe est simple : vous utilisez de nombreux services qui peuvent interagir entre eux, IFTTT vous permet d’automatiser tout vos fantasmes. IFTTT = If This (action d’un de vos services) Then That (conséquence sur un de vos services). Ces recipes sont infinies, très personnalisables  et diaboliquement efficaces. Les exemples possibles : IF “il pleut demain” THEN “envoyer une notification à 7h du matin”; IF “Je prends une photo avec VSCOcam” THEN “Je transfère la photo sur ma Dropbox”…

IFTTT

  Pour commencer, essayez de créer un recipe pour alimenter une biblothèque d’article (IF “Je partage un article sur Twitter” Then “Je crée une page OneNote / Evernote”). Rappelez-vous ce moment où vous dites “J’ai lu ça quelque part, mais je n’ai plus le lien en tête…”. Vous pourrez alors retrouver grâce à des mots clés vos articles rapidement et démontrer votre point de façon plus efficace.

  Au passage, je vous conseille fortement de vous pencher sur les outils de prises de notes comme OneNote (qui peut être utilisé au quotidien et comme stockage pour une bibliothèque d’articles) ou Evernote. Vous garderez toutes vos notes synchronisées directement sur internet pour retrouver vos idées rapidement depuis n’importe où (n’importe où avec connexion internet bien sûr !).

L’objectif : laisser vos outils travailler pour vous, tout en gagnant en efficacité dans votre veille. Cela ne vous coûte plus rien de sauvegarder tous vos articles automatiquement et faire une recherche par mot clés.

Le gros plus de IFTTT : le nombre d’applications possibles. Il peut vous être utile au quotidien, sans parler de votre veille. Il permet également d’automatiser un blog (recipes liés à WordPress ou Tumblr), ce qui sera important pour la construction de votre e-réputation par la suite.

 

Etape 3 – Commencer à partager vos articles et vous positionner sur votre réseau

  Cette partie n’est pas obligatoire mais elle est, selon moi, peu coûteuse en énergie et vous permettra de faire connaître votre veille à votre réseau.  Cela peut également être une preuve forte de votre intérêt et de votre curiosité auprès de potentiels recruteurs.

  Faisons un focus sur les 2 réseaux sociaux les plus efficaces pour partager vos articles (Linkedin et Twitter) et voyons ensemble comment le faire avec l’application Buffer.

 

Twitter est votre journal, Linkedin votre bureau, Facebook votre maison

rs

  Maintenant que vous avez trouvé du contenu pertinent et riche en sens avec votre profil, il est temps de le partager. Il faut alors avoir bien en tête que :

  • Twitter est comme votre journal (beaucoup d’informations, uniquement ce qui vous intéresse grâce aux utilisateurs que vous suivez et vous pouvez tweeter autant que vous voulez). N’oubliez pas que vous êtes limité en nombre de caractères, et n’utilisez qu’un hashtag voire deux par tweet (soit dans le texte, soit à la fin).
  • Linkedin est votre bureau (lieu professionnel où les recruteurs peuvent vous rencontrer, possibilité de créer des articles). Linkedin développe de plus en plus cette notion de veille. Vous devez également penser que les gens ne sont qu’occasionnellement sur Linkedin : ne poster donc qu’une fois par jour, voire tous les deux jours. Enfin, Linkedin montre à vos amis ce qu’ils ont liké, commenté, pensez-y lorsque vous partagez un article, des inconnus seront susceptibles de voir votre profil !
  • Facebook est votre maison (pour vos amis, proches ou lointain : pas forcément pertinent de partager dessus, sauf des contenus bien spécifiques).

Lors du partage d’un lien, pesez le poids de vos mots : ils seront clés pour vous afin de retrouver l’article un jour, c’est également eux qui peuvent définir un #hashtag et donc référencer votre message. Enfin, à l’instar de Twitter, faites du micro-blogging : en partageant, apportez votre analyse en une phrase pour montrer pourquoi cet article vous a intéressé. Un lien seul a peu d’intérêt pour votre communauté, et cela paraît un peu trop « facile » !

 

Buffer, votre planificateur de veille

Un des points les plus durs de la veille, c’est d’être régulier. Certains jours vous lirez 30 articles, d’autres zéro… Mais une fois n’est pas coutume, il existe un outil pour faire croire que vous travaillez tout le temps, que vous restez à l’affut des dernières actualités en permanence.

Cet outil, c’est Buffer. Il va vous permettre d’optimiser votre calendrier et votre veille. L’application est simple : à chaque fois que vous lisez un article que vous souhaitez partager, vous pouvez le faire automatiquement sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Google + (important pour le référencement) ou Pinterest. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur l’extension sur Chrome, ou sur le bouton « partager » via Buffer sur votre mobile, ou sur copier-coller le lien dans la web app directement. Là, Buffer génère automatiquement un short link (lien raccourci) et insère le titre de l’article dans votre message. Vous avez alors l’option de le partager maintenant ou de le programmer automatiquement. Attention au timing, qui est très important en termes de visibilité !

buffer

L’objectif : partager rapidement et facilement un message sur plusieurs réseaux. Planifier les partages.

Le gros plus : Buffer vous permet de partager maintenant mais surtout de programmer automatiquement la diffusion de votre article. Vous pouvez donc “bufferer” jusqu’à 10 articles à des jours et des heures de la semaine précis dans la version gratuite.  Cette programmation vous permet de partager un article tout les jours : vous pouvez alors étaler le fruit de vos recherches sans inonder le fil d’actualités de vos amis et montrer l’assiduité de votre veille.

 

Conclusion

  Cet article est subjectif : il présente mes astuces, mes expériences et ma vision de la veille. Il existe d’autres outils, d’autres configurations et d’autres modes de fonctionnement. Mais le principe reste le même : optimiser son temps en mettant du contenu pertinent sous ses yeux en permanence. Plus vous lirez, plus vous serez cultivé : essayer d’en faire un avantage pour votre CV ou pour votre réseau en diffusant ensuite vos recherches.

  Il est temps de laisser tomber Candy Crush et de mettre à profit ces heures perdues devant un smartphone !

  Si l’on résume, et d’après mon expérience personnelle, je vous conseille 5 outils pour réaliser votre veille. Feedly et News Republic pour trouver vos sources, Pocket pour lire vos articles dans le métro, Buffer pour les partager et IFTTT pour lier votre veille. L’idée est d’utiliser vos réseaux sociaux à bon escient : ils sont une source d’informations importante, et permettront de faire connaitre votre expertise.

César Lagarde

Technophile, passionné de disruption et de business, j'adore également cuisiner. En dernière année à Toulouse Business School, travaillant à Paris, je n'oublie pas mes origines #Geek. Pour + d'infos, suivez-moi sur Twitter @Cezouu

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *